Vivre avec un chien d'assistance | GI LGMD | AFMTELETHON

Vivre avec un chien d’assistance

Un chien pas comme les autres

Avez-vous déjà pensé à un chien d’assistance ? Lorsque l’on entend aide animalière, on pense presque exclusivement aux chiens guides d’aveugles. Et pourtant, ce ne sont pas les seuls. Les chiens spécifiquement formés pour aider les personnes en fauteuil ou celles ayant une perte d’autonomie, quelle que soit son degré, existent aussi. On parle alors des chiens d’assistance. Et le plus célèbre d’entre eux pour nous, c’est Filo, le chien d’assistance de Mandine depuis plus de 6 ans !

 

HandiChien Filo | Chien d'assistance | GI LGMD

HandiChien Filo

 

Mais un tel chien est-il fait pour vous ?

Le chien d’assistance est destiné à toute personne atteinte d’un handicap moteur, enfant ou adulte. La seule exigence administrative est de posséder la carte d’invalidité et la seule contre-indication : ne pas aimer et ne pas respecter les animaux !

 

Quel est son rôle auprès de son maitre ?

Ces chiens, pas comme les autres, ont un rôle d’aide et d’assistance au quotidien.

Les chiens d’assistance répondent à plus de 50 commandes. Ils sont donc capables de rendre de nombreux services comme :

  • Ramasser et rapporter un objet à terre, en hauteur, dans un placard, sous un meuble, sans les abimer… depuis une carte de crédit jusqu’à une bouteille d’eau minérale en passant par une paire de lunettes, un trousseau de clés, une télécommande ou encore un téléphone,
  • Ouvrir ou fermer un tiroir, une porte d’entrée ou de placard,
  • Allumer ou éteindre une lumière,
  • Aider à s’habiller ou à se déshabiller,
  • Accompagner son maître dans les magasins et l’aider à effectuer une transaction,
  • Aboyer sur commande pour prévenir l’entourage en cas de problème, etc.

 

Ces chiens sociables et avenants, souvent des Labrador Retriever ou des Golden Retriever, sont aussi des compagnons qui apportent fidélité et complicité. Ils constituent un formidable vecteur de communication et de lien social. Les gens viennent parler au chien, parler du chien, et finalement c’est la personne que l’on découvre : la communication est établie.

 

Que dit la loi ?

Un chien d’assistance détient un certificat d’identité officiel qui lui permet d’accompagner son maître partout où il va : école, bancs d’université, magasins, théâtre, cinéma, concerts, grandes surfaces…

L’article R241-22 du Code de l’action sociale et des familles punit d’une amende quiconque leur refuserait l’accès aux lieux ouverts au public.

 

Comment l’obtenir ?

L’obtention d’un chien d’assistance se fait obligatoire auprès d’un centre d’éducation canin labellisé par le Ministère de la Santé et le Ministère de l’Agriculture comme l’association HANDI’CHIENS et se déroule en plusieurs étapes :

  1. Dépôt d’un formulaire administrative et médicale avec lettre de motivation
  2. Entretien à votre domicile pour mieux connaitre le mode de vie, l’entourage et les souhaits du futur maitre vis-à-vis du chien
  3. Validation du dossier par une commission d’attribution
  4. Stage d’adaptation et de transmission obligatoire de deux semaines dans un centre le plus proche de votre domicile où une participation financière peuvent être demandées. Les 4 centres : Alençon, Bretagne, Lyon et Val de Loire.
  5. Examen final avec une partie pratique et une partie théorique qui clôture ce stage. A la clé, votre chien vous sera remis et vous bénéficierez d’un suivi régulier par les éducateurs canins de l’association.

 

Combien ça coute ?

L’association, qui assure la formation des chiens, les met à disposition à titre gratuit. Le chien reste la propriété de l’association qui a le devoir de suivre le chien tout au long de sa vie. L’association veille à son bien-être, au respect de ses besoins physiques et psychologiques et à ce que son éducation soit maintenue (comportement et commandes).

Les frais d’entretien et de soins de l’animal restent à la charge du maitre, mais sachez que la nourriture peut être pris en charge par la PCH Aide animalière (Prestation de Compensation du Handicap). La prise en charge est plafonnée à 3000 euros par période de cinq ans, renouvelable, soit 50 Euro par mois. Vous pouvez faire la demande auprès de votre MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

 

Quel est le délai ?

Soyez patient : le chien d’assistance vous sera attribué après un temps d’attente estimé entre 1 et 2 ans. Et oui, il faut du temps pour former l’animal. La formation dure globalement deux ans, d’abord en famille d’accueil puis dans un centre d’éducation canin ! Ces chiens extraordinaires sont fortement demandés. L’association HANDI’CHIENS en a remis plus de 2000 chiens d’assistance en France en 28 ans, chiffre recensé en 2017.

 

Quel est votre devoir en retour ?

Ne prenez pas la décision à la légère. Posséder un chien d’assistance, comme tout animal, est un long et sérieux engagement ainsi qu’une grande responsabilité. Comme tout animal, il a besoin de soins et d’affection tout au long de sa vie.

 

Les chiens d’assistance de l’association HANDI’CHIENS

Voilà, vous savez tout ou presque sur cet animal d’exception qui devient en général un assistant indispensable et, à lui seul, un gage d’autonomie. Un vrai duo se crée et une belle complicité nait et s’accroit avec le temps. Et ce n’est pas Mandine et Filo qui vous diront le contraire !

 

Mandine et son HandiChien Filo

Mandine et son Handi’Chien Filo

 

Alors, si l’aventure vous tente en tant que maître, famille d’accueil ou donateur, contactez l’association HANDI’CHIENS au 01 45 86 58 88 ou sur le site internet https://handichiens.org.

 

Isabelle C.

 

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire à