1000 chercheurs dans les ecoles | GI LGMD

1000 chercheurs dans les écoles – Édition 2020

Connaissez-vous l’opération « 1000 chercheurs dans les écoles » ? Nous, oui, et espérons y participer en cette année scolaire 2020/2021. Allez, on vous fait une petite séance de rattrapage.

« 1000 chercheurs dans les écoles », c’est une opération éducative et d’information organisée par l’AFM-Téléthon, avec la collaboration des chercheurs du laboratoire Généthon (un des leaders mondial de la thérapie génique) et d’I-STEM (laboratoire pionnier sur les cellules souches et la thérapie cellulaire).

Cela consiste en une rencontre avec un chercheur qui vient directement dans la classe d’un élève de la 3ème à la Terminale pour sensibiliser aux maladies génétiques, aux métiers de la recherche médicale et à travers eux à appréhender la différence et l’handicap.

 

Au programme 50 minutes d’intervention qui se déroule en deux temps :

  • Une partie de présentation autour des bases de la génétique, des maladies génétiques, des maladies rares, de la thérapie génique, de la thérapie cellulaire, des avancées et les enjeux des thérapies innovantes mais aussi la vie dans les labos, le quotidien du chercheur intervenant et des différents métiers de la recherche.
  • Un temps d’échanges de questions / réponses entre les élèves et l’intervenant.

C’est donc un moment privilégié d’information et d’échange avec des experts scientifiques où des questions aussi diverses et variées sur les maladies génétiques peuvent être abordées sans tabou par des adolescents.

 

Inscription

Cette année, les visites se dérouleront du 2 au 30 novembre 2020, et les interventions des scientifiques pourront être effectuées en présentiel ou en visioconférence, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. L’ouverture des inscriptions a débuté le 14 septembre et se clôturera le 20 septembre 2020.

Vous trouverez les détails d’inscription ici : https://bit.ly/32ywcSO

 

Pierre mobilise son collège

Cette année, Pierre, 14 ans, élève de 3ème au collège Notre Dame de La Bassée, atteint d’une myopathie des ceintures FKRP (LGMD R9 – ex. LGMD 2I), a mobilisé son collège pour y participer.

Parce qu’au-delà de l’information scientifique, éducatrice et pédagogique, c’est aussi le moyen de sensibiliser ses camarades de classe sur les conséquences d’une maladie rare à un âge où il n’est pas facile d’en parler…

Et si cette belle initiative permettait de faciliter les échanges et changer le regard des jeunes face à la maladie neuromusculaire et son handicap moteur ?

Croisons les doigts pour que le tirage au sort soit favorable à Pierre cette année sinon RDV l’an prochain.

 

Isabelle C.

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire à